CONSTRUCTION EQUIPMENT Belgique

La pelle Volvo la plus imposante, un « rêve devenu réalité » pour ce spécialiste en démolition

Wesley Princen, spécialiste belge de la démolition d’installations de haute tension, est le premier client à acquérir la pelle hydraulique EC750E HR, modèle Volvo le plus imposant à ce jour. Il lui tarde déjà d’en prendre les commandes.

Wesley Princen, owner and founder of Aannemingsbedrijf Princen NV

Wesley Princen n’en est pas à ses débuts en matière de pelles hydrauliques. Cet entrepreneur belge a grandi parmi les machines de l’exploitation agricole de ses parents à Gingelom, à l’ouest de Bruxelles. À 16 ans, il manœuvrait déjà sa première pelle hydraulique. À 18 ans, en parallèle à ses études techniques, il a créé sa première entreprise de terrassement, Aannemingsbedrijf Princen NV.

L’activité a réellement décollé après un chantier d’enfouissement de câbles pour le compte d’Elia, exploitant du réseau d’électricité belge qui, 20 ans plus tard, est toujours un client fidèle.

« En Belgique, la plupart des transformateurs, construits au lendemain de la deuxième guerre mondiale, doivent être remplacés. Elia avait besoin de spécialistes pour démolir ses transformateurs, et comme nous sommes parmi les rares entreprises agréées pour intervenir sur des installations de haute tension, nous avons remporté la plupart des chantiers », expose Princen.

Aujourd’hui, il est reconnu parmi les meilleurs au monde dans la démolition d’installations de haute tension. Il est aussi en train de se lancer dans la démolition d’installations nucléaires. Pour démolir une partie d’une centrale électrique démantelée et une usine de production de combustible nucléaire, Princen va étrenner la dernière-née de son parc d’engins, à savoir la pelle hydraulique de démolition Volvo EC750E HR.

La première pelle de démolition Volvo EC750E HR, accompagnée de ses différentes flèches

Des engins solides pour les chantiers exigeants

Princen a acheté sa première pelle grande portée Volvo, un modèle EC480D HR, il y a environ cinq ans. Depuis, son entreprise réalise des travaux de démolition industrielle de plus en plus lourds, justifiant le besoin d’une machine capable d’atteindre de plus grandes hauteurs et d’employer des outils plus lourds. D’où l’acquisition de la Volvo EC750E HR, qui peut atteindre jusqu’à 36 m avec un outil de 3,6 tonnes ou 26 m avec un outil de 5 tonnes. Princen utilisera principalement la flèche de 26 m.

L’idée de la Volvo EC750E HR est née deux ans auparavant, avec la contribution de Princen dès l’origine.

« Nous étions déjà en contact avec l’usine et avec David Arnoldsson et Peter Lam (spécialistes produits de démolition chez Volvo, respectivement international et régional), et nous avons commencé à échanger », explique-t-il. « Ils envisageaient un successeur à la EC700C HR, mais ils avaient besoin de remontées de la part des clients pour créer une machine plus performante. »

Princen a commandé la EC750E HR avant même d’avoir vu la machine définitive. « À ce moment-là, on ne connaissait pas le résultat, mais on était déjà tellement emballés avec notre première pelle de démolition grande portée Volvo qu’il n’y avait aucune raison qu’elle nous déçoive », se souvient-il.

Wesley Princen présente sa nouvelle machine aux journalistes

La grande révélation

Il a enfin pu voir sa nouvelle machine en mai dernier, alors qu’il visitait l’usine de pelles Volvo de Changwon (Corée du Sud). Ce fut l’un des premiers en dehors de l’usine à découvrir ce modèle emblématique.

« Voir l’EC750E HR a été un grand moment après presque deux ans de construction », commente-t-il. « Il y a 20 ans, jamais je n’aurais pensé que j’achèterais un engin de 100 tonnes. Je suis très fier d’être propriétaire de la plus grande pelle hydraulique jamais construite par Volvo. Je suis vraiment impatient de me mettre aux commandes. »

Princen possède désormais une des plus petites pelles grande portée de Volvo, un modèle spécial à base de plateforme EC300EL, et la plus grande. Son parc total est composé de 25 pelles hydrauliques, dont les six dernières acquisitions sont toutes des Volvo.

La sécurité d'abord

Pour les chantiers à risque comme la démolition de transformateurs ou d’installations de production de combustible nucléaire, la réputation de Volvo en matière de sécurité est particulièrement appréciée. En particulier, le retour de Princen et de tous ses opérateurs sains et saufs dans leurs familles en fin de journée est la priorité ultime de Volvo. L’engagement de Volvo pour une disponibilité maximale constitue un autre facteur décisif.

« Outre le fait que les pelles grande portée de Volvo sont aujourd’hui parmi les meilleurs engins de démolition du marché, nous avons besoin d’un service exemplaire », explique Princen. « Or nous entretenons de très bonnes relations avec notre concessionnaire local SMT Belgium et avec Danny Verheyen, notre chargé de clientèle. En cas de problème, il nous suffit d’appeler Danny pour que tout soit résolu. Ça marche et nous sommes très satisfaits. »

L’EC750E HR de Princen est désormais arrivée au dépôt européen de Volvo CE aux Pays-Bas. Avant la remise au client, l’huile hydraulique est remplacée par une version biodégradable, qui évite de nuire à l’environnement en cas de déversement accidentel.

Pendant ce temps, Princen attend fébrilement de se mettre aux manettes. « Elle est formidable », dit-il. « En vrai, c’est un monstre. Je pense que ce sera un plaisir de l’utiliser tous les jours. C’est vraiment un rêve devenu réalité. »