CONSTRUCTION EQUIPMENT Afrique
Le changement commence ici

L'innovation n'a pas de sexe – Comment inspirer les jeunes filles à devenir ingénieures

Il n'y a qu'une chose qui fasse avancer le monde : les gens. L'ouverture aux différentes opinions et perspectives constituent la meilleure garantie de progrès. C'est pourquoi notre secteur doit trouver la manière d'attirer davantage de jeunes filles.

La série d'ateliers d'innovation baptisée « Vera » est destinée à encourager les jeunes filles à croire en leurs capacités en matière de science et de technologie. Cette initiative est tout à fait nécessaire, car les jeunes filles se désintéressent de la technologie à partir d'un certain âge. Dans de nombreux pays occidentaux, l'âge de 10 ans environ constitue un point de bascule à cet égard.

Anna Sannö est directrice de la stratégie de recherche chez Volvo CE. Elle déclare :
– Nous avons été vraiment encouragés par l'idée que pouvions montrer à des jeunes filles, à un jeune âge, qu'elles pouvaient aspirer à une carrière d'ingénieure. Nous n'avons simplement pas assez de femmes qui se portent candidates à ce type de postes technologiques dans notre entreprise. 

Des problèmes qui intéressent

Au cours des ateliers, les jeunes filles sont placées face à une série de problèmes, qui s'appuient tous sur des scénarios réels, et munies d'un certain nombre d'outils et de documents leur permettant de trouver ensemble des solutions technologiques.

Les résultats sont clairs. Les jeunes filles ont manifesté davantage d'intérêt à l'égard de ces sujets. Des résultats de recherche montrent également qu'un meilleur équilibre des sexes dans la profession d'ingénieur aura, à long terme, des avantages sous la forme de solutions inclusives et novatrices aux problèmes complexes de notre société.

Nous n'en faisons tout simplement pas assez pour les femmes
qui se portent candidates à ce type de
postes technologiques dans notre entreprise.

Anna Sannö

Directrice de la stratégie de recherche chez Volvo CE

– Nous avons constaté que plus le problème est ouvert et plus il peut être associé au monde qui les entoure, plus ces jeunes filles s'y intéressent, déclare Mme Sannö.

Les ateliers sont organisés par Volvo CE en collaboration avec un partenaire stratégique, l'Université de Mälardalen. Ils sont baptisés « Vera » en l'honneur de Vera Sandberg, première ingénieure suédoise.

Vous voulez en savoir plus ?

Envoyez-nous un message et nous serons heureux de vous aider.

Contactez-nous