La technologie optimise les économies de carburant - Communiqués de presse : Volvo Construction Equipment Europe SAS
30/04/2013 

La technologie optimise les économies de carburant



Technology unlocks fuel efficiency 


L'efficacité énergétique est une priorité pour les propriétaires de matériel de construction. C'est pourquoi des centaines d'ingénieurs de Volvo Construction Equipment (Volvo CE) travaillent d'arrache-pied sur des innovations astucieuses pour fabriquer des engins aussi économes en carburant que possible. Un domaine de développement technologique est la communication machine to machine (M2M) et machine to infrastructure (M2I).

"L'un des projets d'ingénierie de pointe sur lesquelles nous travaillons actuellement est la technologie de communication sans fil avec les machines", explique Peter Wallin, coordinateur de la recherche chez Volvo CE. "En augmentant l'intelligence des machines et en permettant aux machines de « parler » entre elles, nous pouvons réduire les coûts de fonctionnement grâce à une meilleure économie de carburant, tout en augmentant la sécurité et en maintenant la productivité. Jusqu'ici, nous nous sommes concentrés sur le segment carrière et agrégats et sur la construction routière, mais cette technologie peut être utilisée dans toutes les applications dans lesquelles travaillent les machines Volvo."

Optimisation des parcs d'engins

Volvo CE a effectué des tests pour calculer les économies de carburant potentielles que pourrait apporter la communication M2M aux tombereaux articulés qui travaillent dans le secteur des carrières et des granulats. Dans le cadre de ce projet, nous avons suivi une benne basculante, chargée de roches provenant d'une pelle hydraulique, et se rendant au site de broyage. La machine était équipée d'un dispositif de mesure interne pour vérifier la consommation de carburant. Cette benne basculante était pilotée par différents conducteurs, à des vitesses à la fois constantes et variées, avec des temps de repos différents, et avec ou sans arrêts le long du trajet. Les tests ont montré que lorsque la benne circulait plus vite que nécessaire jusqu'au broyeur, et devait donc attendre avant de décharger, la consommation de carburant était jusqu'à 30% supérieure que lorsque la benne circulait à vitesse constante et arrivait au moment optimal.

"Parallèlement aux tests effectués à Braås, en Suède, nous nous sommes rendus sur les chantiers de clients et nous avons surveillé la façon dont les machines étaient utilisées", explique Peter. "Aujourd'hui, les sites ne sont pas optimisés et n'ont généralement pas de structure indiquant à quel moment les bennes devraient arriver au broyeur. Les machines sont souvent conduites à vitesse maximale, mais quand on regarde leur durée d'inactivité, il est évident que ce n'est pas toujours nécessaire. Lorsque les machines sont à l'arrêt, en attente de déchargement, elles perdent du temps et de l'argent. En utilisant la communication M2M, le conducteur sait exactement quand il faut arriver au broyeur et à quelle vitesse il doit avancer pour y arriver. En réduisant la vitesse des engins et le temps d'inactivité, nous réduisons la consommation de carburant mais aussi l'usure de la machine, tout en favorisant une circulation efficace des machines."

Un regard tourné vers l'avenir
"L'étape suivante du projet consistera à fournir au conducteur des informations, telles que la vitesse cible et l'heure d'arrivée, à l'intérieur de la cabine", ajoute Peter. "Ces informations en direct vont soutenir et guider les conducteurs en vue d'une utilisation la plus économe en carburant possible et, dans les concepts futurs, pourraient se présenter sous forme d'écran tête haute et d'autres approches novatrices. Si tous les équipements sur un chantier étaient équipés de cette technologie, les machines pourraient être reliées à un point de contrôle central, comme une tablette utilisée par le chef de chantier pour optimiser l'efficacité de la flotte. Les résultats de ce projet permettront de déterminer si cette technologie fera effectivement son apparition sur le marché, et à quel moment et sous quelle forme."

Sécurité active
"Un avantage incontestable de l'augmentation de l'intelligence des machines est la possibilité d'y introduire la sécurité active", conclut Peter. "Volvo s'est fixé comme objectif de réduire à zéro les accidents liés à ses équipements, et la technologie future comme la communication M2M va jouer un rôle majeur dans la réalisation de cette ambition. Par exemple, si nous combinions la technologie de communication M2M avec un système de freinage automatique, cela permettrait d'éviter le risque d'une collision entre deux machines Volvo. Et en dotant les travailleurs sur le chantier d'un projecteur ou d'un émetteur sans fil, les machines pourraient également détecter et éviter les personnes se trouvant à proximité".
 

Fin

 

Avril 2013

 

Texte : Charlie Ebers

 

Légende de la photo : En reliant les équipements de construction, équipés de la technologie de communication M2M, à un point de contrôle central, un gestionnaire de site pourrait optimiser l'efficacité de sa flotte.

 

Pour en savoir plus, connectez-vous sur www.volvoce.com/press

ou contactez :

 

Elisabet Altin

Directrice, Technologie de communication

Volvo Construction Equipment

Tél. : int +46 470 387809

E-mail : elisabet.altin@volvo.com

 

Charlie Ebers

SE10

Londres

Tél. : int +44 207 107 2016

E-mail : ebers@se10.com