Un Autrichien remporte la Finale Européenne du Club des conducteurs de Volvo Construction Equipment - Communiqués de presse : VCM Belgium
9/10/2013 

Un Autrichien remporte la Finale Européenne du Club des conducteurs de Volvo Construction Equipment



Austrian wins Volvo Construction Equipment Operators Club European Final

Cette année, la finale était disputée par 22 pilotes qualifiés, provenant de 11 pays d’Europe. Rassemblés en Allemagne, à Achstetten, à 20 minutes au sud de la ville historique d’Ulm dans le Baden-Württemberg, ils se sont affrontés dans la compétition la plus ardue et la plus âprement disputée des 15 années d’histoire du club.

Après sa victoire, Johannes, 29 ans, a déclaré : « Je me suis inscrit au Club des conducteurs de Volvo Construction Equipment au Bauma de 2010. Je participais à cette compétition pour la première fois et j’étais très excité à l’idée de pouvoir participer à la finale. Comme c’était ma première fois, je n’avais pas d’attente particulière et je ne m’attendais certainement pas à remporter la victoire. Être debout sur le podium avec le trophée du vainqueur, c’est une expérience formidable. Ce fut un jour parfait ! »

Johannes, qui habite à Münster et travaille pour Gubert General Contracting aux commandes d’une pelle hydraulique Volvo EC210C, a ajouté : « Maintenant que j’ai remporté la finale européenne, j’espère avoir un nouvel engin Volvo série D au travail ! »

Les compétiteurs paneuropéens relèvent de sacrés défis

Avec des finalistes de République tchèque, du Luxembourg, du Danemark, de Belgique, de France, du Royaume-Uni, d’Allemagne, de Suisse, d’Autriche, des Pays-Bas et d'Italie, la compétition a été la plus intense à ce jour.

Afin de déterminer l'ordre de départ, les différents finalistes nationaux ont commencé par effectuer un parcours de slalom sur un rouleau compact Volvo DD22, le meilleur temps étant le dernier à entrer en lice lors de la compétition proprement dite. Cela constituait donc deux défis pour les 22 finalistes, les dix meilleurs d’entre eux étant sélectionnés pour la troisième et dernière course. Le temps combiné des trois épreuves a déterminé ensuite le vainqueur global de l’événement.

Kasper Winther Iversen du Danemark a incontestablement fait sensation dans la première épreuve avec sa gestion rapide et contrôlée du DD22. Un temps de parcours de 34 secondes seulement l’a placé au-dessus de la mêlée des top treize qui ont tous réalisé le parcours sans pénalités (sans toucher les cônes de délimitation).

La première étape proprement dite a vu son compatriote danois Jørgen Mortensen ouvrir la voie dans une épreuve qui consistait à creuser un trou d'au moins 50 cm x 50 cm d’une profondeur de 30 cm exactement à l'aide d'une mini-pelle Volvo ECR88D.

Pour corser le défi, le matériau extrait devait être déposé juste derrière le trou et ni le matériau, ni le godet ou le conducteur ne devaient toucher un fil de guidage placé à moins de 40 cm de distance. Avec des pénalités à chaque contact avec le fil ou pour avoir creusé un trou trop petit ou à la mauvaise profondeur, la concentration, la précision dans le creusement et un œil expérimenté ont fait toute la différence.

Parmi les 22 finalistes, un seul a terminé le challenge sans pénalités et en un temps époustouflant de 22 secondes, et pour la deuxième fois dans la journée, ce fut Kasper Winther Iversen du Danemark.

Avec une avance d'environ 12 secondes sur le nouveau-venu autrichien Johannes Unger pour la deuxième épreuve, Kasper avait l'initiative, mais un défi extrêmement difficile avec de nombreuses occasions d'être sanctionné par des pénalités a vu l'avantage basculer comme un pneu sur une chaîne.

En effet, un pneu basculant était précisément ce qui attendait les finalistes quand ils ont pris les commandes d’une chargeuse sur pneus Volvo L70G pour soulever un pneu de camion d’une plate-forme à l’aide d’un insert de pneu qui pendait au bout d’une chaîne montée sur une fourche accessoire. Une fois le pneu soulevé, ils devaient revenir en arrière et franchir une porte puis avancer pour placer le pneu sur une deuxième plate-forme. Les deux plates-formes étaient entourées de quatre colonnes, chacune d’elles portant une balle de tennis, avec des pénalités encourues pour chaque balle déplacée.

Seuls cinq sur 22 ont réussi à terminer l’épreuve sans pénalités, mais c'est Johannes Unger qui a pris la tête du classement avec un temps d’environ 27 secondes plus court que n'importe quel autre concurrent et une avance écrasante de 59 secondes sur Kasper. Cette deuxième épreuve a également vu le Suisse Ueli Hunziker, neuf fois finaliste, faire un bon dans le classement avec le cinquième meilleur temps, à 25 secondes derrière Johannes.

Six nations se sont qualifiées

À l’issue de l’épreuve, des finalistes de six pays sont restés en compétition. Même si l’Autriche, l'Allemagne et la Suisse dominaient la sélection, les jeux étaient loin d’être faits et beaucoup attendaient avec anticipation ce que Kasper, compte tenu de sa performance précédente, pouvait réserver. Marc Schiling du Luxembourg et Phil Port du Royaume-Uni étaient également qualifiés et avec le surcroît de pression généré par l’impact de cette dernière épreuve sur le résultat final, tout était encore jouable.

L’épreuve finale impliquait la construction de trois hautes tours de parpaings à l’aide d’une pelle Volvo ECR145D à déport arrière réduit. Il fallait déplacer les parpaings et les mettre en place à l’aide des dents du godet, puis réussir à poser un seau de sable au sommet de la tour.

Le britannique Phil Port a d’abord placé la barre très haut avec un temps de 03:07, mais il fut bientôt détrôné par Marc Schiling. Au fil de l’épreuve, l’Allemand Marco Schöneck ramena ce temps à un peu plus de 2 minutes, puis l’Autrichien Martin Moser et le Suisse Ueli Hunziker firent voler en éclat la barre des deux minutes avec des temps de 01:49 et 01:43 minutes respectivement.

L’avant-dernier concurrent pour cette dernière épreuve fut la star précédente, Kasper Winther Iversen, mais la chute d’un bloc et la pénalité encourue anéantirent tous ses espoirs, et un temps de 03:43 le fit tomber en flèche à la neuvième place.

C’est dans cette ambiance survoltée que Johannes Unger, le dernier concurrent, prit les commandes de l'ECR145D. Les minutes qui suivirent auraient pu être un enfer pour le nouveau-venu, mais il resta aussi calme et aussi concentré qu’il était possible de l’être dans ces circonstances. Sa performance tranquille et contrôlée eut pour résultat un temps très honorable de 02:12 minutes.

Le suspens dura encore quelques instants pour les 10 meilleurs tandis que les arbitres calculaient les temps globaux, Enfin, après vérification et revérification des calculs, les places sur le podium furent annoncées.

Mike Humphrey, Vice-président Marketing pour Volvo CE Ventes Région EMEA (Europe – Moyen-Orient - Afrique) a déclaré : « Tout d’abord, je voudrais féliciter tous les 22 finalistes. Cette année, la compétition a vu venir plus de 2000 participants de toute l’Europe. Par conséquent, le fait d’être sélectionné pour la finale est déjà quelque chose dont ils peuvent être extrêmement fiers. »

« Je suis très heureux que le Club des conducteurs Volvo CE donne aux conducteurs d'engin à la fois la reconnaissance qu’ils méritent et la chance de se rassembler pour échanger et rivaliser entre eux. Chez Volvo CE, nous sommes extrêmement fiers du Club et je suis ravi d'annoncer que l’événement de 2014 sera encore plus important, car la Russie se joindra à nous. »

Résultat de la Finale Européenne du Club des conducteurs de Volvo Construction Equipment de 2013

 

1er

Johannes Unger

Autriche

04:10 min

2e

Ueli Hunziker

Suisse

04:29 min

3e

Michael Rosendahl

Allemagne

05:22 min

4e

Martin Moser

Autriche

05:44 min

5e

Marco Schöneck

Allemagne

06:17 min

6e

Marcel Hirter

Suisse

06:39 min

7e

Thomas Vogt

Allemagne

06:44 min

8e

Marc Schiling

Luxembourg

06:47 min

9e

Kasper Winther Iversen

Danemark

06:57 min

10e

Phil Port

Royaume-Uni

07:14 min

FIN.

 

Pour en savoir plus, veuillez contacter :

 

Steve Skinner
Directeur de la communication de l'entreprise –
Zone commerciale EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique)
Volvo Construction Equipment
Moorfield Road, Duxford,
Cambridge, CB22 4QX,
Royaume-Uni
Tél. : +44 (0) 1223 251706
E-mail : steve.skinner@volvo.com

 

Brian O’Sullivan
SE10,
Londres
Royaume-Uni.
Tél. : +44 (0) 207 107 2003
E-mail : osullivan@se10.com